Wikipedia.fr > Résultats pour « marc valleur » sur Wikisource en français



55 résultats pour « marc valleur » sur Wikisource en français
parmi 1 135 035 pages indexées par Wikiwix.

L’Heptaméron/La septiesme journée
En la septiesme journée, on devise de ceulx qui ont fait tout le contraire de ce qu’ilz devoient ou vouloient. Prologue. Au matin, ne faillit madame Oisille de leur administrer la salutaire pasture qu’elle print en la lecture des Actes et vertueux faictz des glorieux chevaliers et apostres [...]

Promenade d’un Français dans l’Irlande/Texte entier
L’idée de publier en Ecosse, un livre sur L’Ecosse, peut d’abord paraitre singuliere : à quoi bon disaient quelques uns, vouloir nous instruire de notre pays ! nous ne le connaissons que trop, disaient les autres. Après bien des refléxions sur ce sujet, je conclus que ce dont on [...]

Discours sur les causes de l’extrême cherté qui est aujourd’hui en France
Pour venir à la preuve de cela et commencer par les vivres, il faut seulement regarder aux coustumes de toutes les provinces de la France, et on trouvera qu’en la plus part d’icelles les adveuz font foy que la charge de mestail, celle de seigle, celle d’orge et celle de froment, sont [...]

Chenonceau, pièces historiques relatives à la Chastellenie de Chenonceau
Chenonceau n’est guère connu que comme un précieux exemple de l’art de la renaissance. Sur ce point, sa renommée est établie, et son nom, à lui seul, vaut tous les commentaires. Fièrement assis au beau milieu du Cher, sur ces piles massives plus anciennes que lui, sans cesse il reçoi [...]

Les Souspirs amoureux de François Beroalde de Verville 1589
Jamais la douce ardeur d une si belle flame N avoit dedans mon sens allumé mon tison, Jamais mon cœur captif en si belle prioson N avoit logé le soin au plus beau de mon ame. Jamais aussi les yeux d une si belle dame N avoyent peu arrester mon humaine raison, Jamais je n avois veu [...]

Chronique d’une ancienne ville royale Dourdan/10
La ville d’Étampes, fortifiée par la Ligue, était sur le passage des deux monarques. Le siège en fut fait et la place, prise d’assaut et livrée trois jours au pillage, expia cruellement sa résistance, «  Les habitans de Dourdan , dit Palma-Cayet , l’historien et le sous-précepteur [...]

Chronique d’une ancienne ville royale Dourdan/18
Telle est, en deux mots, l’histoire de l’ oppidum gaulois qui occupe Dourdan à l’origine, du poste romain qui reprend la place, du château mérovingien et carlovingien qui succèdent. Le premier de ces établissements fortifiés n’est qu’un enclos de palissades et de fossés qui [...]

Lettres de naturalisation d’Henri II aux Écossais en 1558
nous payer ou à nos successeurs aucunes finances ou indemnité ; de laquelle, à quelque somme, valleur ou estimation qu elle soit et se puisse monter, nous les avons, en considération de ce que dessus, quittez et déchargez, quittons et déchargeons, et d icelle, en faveur de nostre fils [...]

Advis pour dresser une bibliothèque/Chapitre 8
canif, pouldre, almanach, et autres petits meubles et instruments semblables, qui sont de si petite valleur et tellement necessaires, qu’il n’y a point d’excuse capable de mettre à couvert ceux qui negligent d’en faire provision. [...]

Promenade d’un Français dans l’Irlande/Limerick
Fatigué de la longue promenade de la veille et de la grande chaleur, je crus à propos de m’arrêter au village de Glin : il donne le titre de Knight , Chevallier, à son propriétaire ; il n’y en a que quatre qui ayent le même privilege en Irlande et tous dans cette partie : ce n [...]

Brief recit de la navigation faicte es ysles de Canada
succincte narration, de la navigation faicte es ysles de Canada, Hochelage & Saguenay & autres, avec particulieres meurs, langaige, et cerimonies des habitans d’icelles : fort delectable à veoir. Avec privilege On les vend à Paris au second pillier en la grand salle du Palais, & en [...]

Le Grand Testament
Mon seigneur n’est, ne mon evesque ; Soubz luy ne tiens, s’il n’est en friche ; Foy ne luy doy, ne hommage avecque ; Je ne suis son serf ne sa biche. Peu m’a d’une petite miche Et de froide eau, tout ung esté. Large ou estroit, moult me fut chiche. Tel luy soit Dieu [...]

Le Roman de la Rose (Guillaume de Lorris)
Table des Matières • Cy est le rommant de la rose... • Hayne • Félonnie • Villenie • Couvoytise • Avarice • Envie • Tristesse • Vieillesse • Papelardie • Povreté • S ensuyt l Acteur • Comment Oyseuse ouvrit la porte a l Amant. et puis s en déporte • Comment [...]

Page:Œuvres complètes de François Villon.djvu/67
Item, pour ce que le Scelleur, Maint estront de mousche à masché, Donne, car homme est de valleur , Son sceau davantage craché, Et qu’il ait le pouce escaché, Pour tout comprendre à une voye ; J’entendz celluy de l’Evesché, Car les autres, Dieu les pourvoye. [...]

L’Heptaméron/La deuxiesme journée
Le lendemain, se leverent en grand desir de retourner au lieu où le jour precedent avoyent eu tant de plaisir; car chascun avoit son compte si prest, qu’il leur tardoit qu’il ne fust mis en lumiere. Après qu’ilz eurent ouy la leçon de madame Oisille, et la messe, où chascun recommanda [...]

L’Heptaméron/La quatriesme journée
En la quatriesme journée, on devise principalement de la vertueuse patience et longue attente des dames pour gaingner leurs marys; et la prudence dont ont usé les hommes envers les femmes, pour conserver l honneur de leurs maisons et lignage. Prologue Madame Oisille, selon sa bonne coustume [...]

Recueil des lettres missives de Henri IV/1581/15 octobre ― Au roy, mon souverain seigneur
Et leur faisant ce bien, à ma priere et recommandation, estant comme ils sont tous personnes de valleur et mes affectionnez serviteurs, j’en auray aultant d’obligation à Vostre Majesté que si c’estoit pour moy mesme, qui prie Dieu, apres vous avoir tres humblement baisé les mains [...]

Reproches du capitaine Guillery faits aux carabins, picoreurs et pillards de l’armée de messieurs les Princes
un chacun ; mais ce ne fut qu’après avoir perdu la saison et le temps de pouvoir exercer ma valleur . Mais vous autres qu’on conduit aux exercices des armes, qu’on mène sur les lieux au pretendu service du roy, où vous avez l’ame poltronne et coyonne, qu’au lieu de ce faire [...]

Page:Cartier - Brief recit de la navigation faicte es ysles de Canada.djvu/21
Nous appareillasmes du dict hable le premier jour de septembre pour aller vers Canada, et environ quinze lieues du dict hable à l’Onaist, Sur, Onaist y a trois ysles au parmy du fleuve, le travers desquelles y a une riviere fort perfonde et courante, qui est la riviere et chemin du royaulme [...]

Page:Esope trad Corrozet.djvu/28
et gracieuse, C est grand dommaige et pour toy grand malheur Qu homme sçavant qui cognoist ta valleur Ne t a trouvée en ce lieu ord et vague : Il en feroit quelque tresriche bague. Mais may qui fay en ce fumier trouvée, Par moy nest point ta bonté esprouvée; Je ne te veulx, de toy je [...]

1 · 2 · 3