Wikipedia.fr > Résultats pour « Port de Pauillac » sur Wikisource en français



http://api.wikiwix.com/opensearch.php?action=Port+de+Pauillac&lang=fr&boolop=and&page=1&format=rss&type=source&nq=20&ID=45TI9Z&extend=true

53 résultats pour « Port de Pauillac » sur Wikisource en français
parmi 1 208 669 pages indexées par Wikiwix.

Côtes et Ports français de l’Océan/02
de Libourne, à droite la Garonne, dont la dernière et élégante courbure forme l’admirable port de Bordeaux. La Garonne et la Gironde ne sont à tout prendre qu’un même fleuve et portent d’ailleurs à peu près le même nom. D’après tous les géographes classiques, la Garonne [...]

Côtes et Ports français de l’Océan/03
III. DE LA GIRONDE A LA LOIRE [1] I De l’embouchure de la Gironde à celle de la Loire, la région littorale ne ressemble pour ainsi dire plus aujourd’hui à ce qu’elle a dû être, il y a quelques siècles à peine, à l’origine seulement de notre ère, et même plus récemment [...]

Page:Revue des Deux Mondes - 1918 - tome 47.djvu/402
Le port de Marseille est resté actif par l’effet de nos besoins militaires et malgré la diminution des échanges commerciaux habituels avec l’Orient et l’Extrême-Orient. On y a importé 6, 4 millions de tonnes en 1916, 4,4 en 1917. Mais je voudrais surtout signaler, à ce propos, [...]

Bulletin de la société géologique de France/1re série/Tome II/Séance du 16 juillet 1832
Présidence de M. de Bonnard. Après la lecture et l’adoption du procès-verbal de la dernière séance, le président proclame membres de la société : M. J.-C. Beltrami , membre de plusieurs sociétés savantes, présenté par MM. Brongniart et Delafosse. Fausto de Elhuyar , directeur [...]

Du Havre à la Paz
débarqué de la veille. Et au débouché de la dernière rue, sur le point de prendre pied dans le port , de franchir la démarcation bien tranchée dans cette région du Havre où cesse la vie civile proprement dite pour faire place au mouvement du monde flottant, le dernier spectacle entrevu [...]

Les Grands travaux maritimes/01
Mais ces promesses de l’avenir semblent compromises par la détérioration croissante du port et du fleuve, alors qu’il faudrait des eaux profondes pour recevoir les navires de grande capacité, dont la suprématie s’affirme chaque jour. L’inquiétude est donc vive dans les populations [...]

Les Grands ports de commerce de la France/02
La Garonne forme le port de Bordeaux. Ce port , fondé aux jours de la Gaule antique par une tribu de Celtibères, les Bituriges, a été de tout temps fréquenté, et déjà sous les Romains les vins de Burdigala étaient appréciés au dehors et formaient le principal élément d’exportation [...]

Problèmes économiques d’après guerre/03
Il y avait, avant la guerre, quelque chose d’affligeant à sortir de France pour visiter le port de Hambourg ou la gare de Cologne, indépendamment de tout avantage commercial, les sommes que nos ennemis avaient su dépenser ainsi ont été amplement rémunérées par des économies et [...]

Côtes et Ports français de la Manche/02
particularité remarquable, qui a contribué pour une large part au magnifique développement du port du Havre, est due à la succession ininterrompue de deux flots de marée dans le fond même de la baie. Nous avons parlé plus haut de l’énorme amplitude que la superposition de deux ondes [...]

Page:Revue des Deux Mondes - 1879 - tome 32.djvu/665
navires descendant de Bordeaux attendent les vents propices pour prendre le large, et plus loin Pauillac , station des gros bâtimens dont la montée au port est arrêtée par les petites marées. C’est en arrière de cette côte du Médoc, formée par des alluvions du fleuve, que s’tagent [...]

Page:Revue des Deux Mondes - 1877 - tome 23.djvu/115
où sont quelques-uns d’ancrer au milieu de la rivière et de décharger sur des chalands. Le port peut contenir dans sa partie rentrante un millier de navires, et il est accessible aux bâti mens de 2,000 tonneaux. Ceux d’un tonnage plus considérable, comme les paquebots des Messageries [...]

Page:Revue des Deux Mondes - 1877 - tome 23.djvu/133
A l’embouchure de la Gironde est Royan, sur la rive droite, Royan qui a donné son nom à une variété de sardines recherchée des gourmets, et qui est non moins connue maintenant par ses bains de mer, qui en ont fait comme une ville nouvelle. En été, c’est le rendez-vous des riches [...]

Page:Revue des Deux Mondes - 1879 - tome 32.djvu/684
Quelques améliorations que l’on puisse faire à la Gironde et à la Garonne, le port de Bordeaux n’attirera jamais les paquebots en escale jusqu’à ses quais ; il ne les forcera jamais à remonter à 100 kilomètres au loin des côtes, pour s’exposer à tous les risques d’une navigation [...]

Page:Revue des Deux Mondes - 1877 - tome 23.djvu/116
Malgré tous les désavantages qu’on vient de signaler, le port de Bordeaux n’en a pas moins une importance capitale, et vient en troisième ligne dans la liste des grands ports de commerce français, c’est-à-dire après Marseille et Le Havre. Les relations de Bordeaux s’étendent [...]

Page:Revue des Deux Mondes - 1918 - tome 47.djvu/401
situation de Saint-Nazaire et de Nantes est comparable à celle du Havre et de Rouen, ou encore de Pauillac et de Bordeaux, mais avec cette différence que la Loire forme cul-de-sac en arrière. Saint-Nazaire est le port d’escale pour l’Amérique et l’Afrique Occidentale, qui a profit [...]

Christophe et François de Foix-Candalle, évêques d’Aire
François et Christophe de Foix étaient fils de Gaston de Foix, comte de Candalle, et de Marthe d’Astarac, fille et héritière de Jean M, dernier comte d’Astarac. On connait la date de la naissance de François (1512) [1] , mais on ignore en quelle année Christophe vint au monde. Ce [...]

De l’alimentation publique : la vigne/02
Si le raisin de treille, à titre d’aliment agréable et salubre, mérite tous les soins ingénieux et délicats que lui prodigue la petite culture, le raisin de vignoble, destiné à la préparation du vin et répondant à des besoins plus généraux encore, détermine aussi un ensemble [...]

De l’alimentation publique : la vigne/Texte entier
L’ère nouvelle qui semble s’ouvrir pour les relations commerciales de la France n’a été nulle part plus favorablement accueillie que dans les parties de notre territoire où fleurit la vigne. La production du vin est en effet un des principaux élémens de notre industrie agricole [...]

Page:Bulletin de la société géologique de France - 1re série - 2 - 1831-1832.djvu/451
ined.). « 4° Le calcaire des derrières de Blaye, qui passe sous la Gironde et ressort à Pauillac , Saint-Estèphe, et jusque dans tout le Bas-Médoc. Voilà, comme le dit avec une parfaite raison M. Deshayes, voila le vrai calcaire grossier parisien. «  Clavagella coronata , Cerithium [...]

Page:Bouillet - Chassang - Dictionnaire universel d histoire-geo - 1878 - P1 - A-G.djvu/406
1437. CHÂTEAU-LATOUR, hameau delà Gironde, dans le Haut-Médoc, arr. de Lesparre, canton de Pauillac ; un des 4 premiers crus de vins de Bordeaux. CHÂTEAU-LA-VALLIÈRE, ch.-l. de cant. (Indre-et-Loire), à 38 kil. N. O. de Tours; 1200 hab. Sources minérales, forges. Terre érigée en [...]

1 · 2 · 3