Wikipedia.fr > Résultats pour « Port de Bonne Anse » sur Wikisource en français



93 résultats pour « Port de Bonne Anse » sur Wikisource en français
parmi 1 176 120 pages indexées par Wikiwix.

Côtes et Ports français de l’Océan/05
V. LA COTE DU MORBIHAN ET DE LA FIN DES TERRES [1] I On peut évaluer à 600 ou 700 kilomètres environ le développement du littoral de la Bretagne depuis la pointe du Croisic, où commence la côte rocheuse, jusqu’à la baie du Mont Saint-Michel, où elle se termine. On en compterait [...]

Côtes et Ports français de la Manche/01
I. LE NORD DE LA BRETAGNE ET LE COTENTIN I Toutes les eaux météoriques qui mouillent la terre, celles qui tombent directement du ciel comme celles qui surgissent de sources ou de cavités souterraines plus ou moins profondes, et qui toutes finissent par couler librement à la surface du [...]

L’Encyclopédie/1re édition/PORT
le même sens qu’on emploie celui d’ air , en parlant des animaux. On dit, cette plante a le port de la ciguë, approche de l’angélique par son port , & non pas cette plante a l’air de la ciguë ou de l’angélique. Le port ne résulte pas de la structure de quelques parties [...]

Les Lions de mer/Texte entier
Si la dureté du cœur humain nous cause encore quelque surprise, c’est lorsque nous voyons l’indifférence que les hommes préoccupés des intérêts de ce monde témoignent à l’égard des phénomènes les plus sublimes de la nature, qui parlent si éloquemment et si constamment à [...]

Bourses de voyage/Texte entier
Et les bruyants vivats, les hurrahs multiples d’accueillir avec force battements de mains les deux lauréats de ce concours. Puis, du haut d’une estrade élevée au milieu de la grande cour d’Antilian School, continuant à lire la liste placée devant ses yeux, le directeur fit connaîtr [...]

Côtes et Ports français de l’Océan/03
III. DE LA GIRONDE A LA LOIRE [1] I De l’embouchure de la Gironde à celle de la Loire, la région littorale ne ressemble pour ainsi dire plus aujourd’hui à ce qu’elle a dû être, il y a quelques siècles à peine, à l’origine seulement de notre ère, et même plus récemment [...]

Côtes et Ports français de la Manche/03
vallée fertile, boisée et tributaire du grand fleuve, a été de tout temps et restera toujours un port secondaire. Mais il est très heureusement situé au point même où les divers bras de la Riscle ou de la Rille, qui le traversent et alimentent plusieurs usines, se réunissent en un [...]

Côtes et Ports français de l’Océan/01
I. LA COTE BASQUE ET LANDAISE I Rien n’est plus arbitraire, plus conventionnel, plus contraire même quelquefois aux lois si simples de la nature que certaines lignes séparatives des principaux États de l’Europe, limite artificielle, imposée par les uns, subie par les autres, suivant [...]

La Seine Maritime/02
amélioration à l’atterrage du Havre et qu’ils sont entrepris dans l’intérêt exclusif du port de Rouen : on ne pourra donc en apprécier avec justesse les effets généraux qu’au sein même de l’ancienne capitale de la Normandie. {{c| I. — L’Eure, Harfleur, Lillebonne}} [...]

Côtes et Ports français de l’Océan/02
de Libourne, à droite la Garonne, dont la dernière et élégante courbure forme l’admirable port de Bordeaux. La Garonne et la Gironde ne sont à tout prendre qu’un même fleuve et portent d’ailleurs à peu près le même nom. D’après tous les géographes classiques, la Garonne [...]

Côtes et Ports français de l’Océan/04
c’est à Nantes même que la marée intervient sérieusement. C’est là que se trouvait le port des Namnètes, une des petites peuplades de la grande tribu des Vénètes, qui occupait presque tout le Sud de la vieille Armorique. Son origine se perd un peu dans la nuit des temps. Le petit [...]

Les Côtes de France/13
Créer sur une mer tumultueuse et toujours couverte de navires une rade sûre et profonde, creuser dans le roc un vaste port , poser en face des arsenaux de l’Angleterre un arsenal capable de faire respecter la côte méridionale de la Manche, ouvrir aux mis un refuge, manager aux ennemis [...]

Côtes et Ports français de la Manche/04
une centaine de mètres, qui procure un certain abri. Mais Yport ne sera jamais qu’un modeste port d’échouage pour les barques de pêche, qu’on hale à mer basse, comme à Etretat, sur la grève, à grand renfort de cabestans. La vallée est d’ailleurs très pittoresque. La falaise [...]

Côtes et Ports français du Pas de Calais/01
à peu près sa limite. La saillie extrême de l’épi, signalée par une balise et un feu de port , est occupée par le petit havre du Hourdel. A mesure que s’est avancée la pointe du Hourdel, qui marque le promontoire de la rive gauche de la Somme, celle de Saint-Quentin, qui lui fait [...]

Les Côtes de France/05
et recognoîstre quelz lieux on trouveroit plus propres et commodes pour bastir et construire un port , affin de retirer les vaisseaux du roy… » Suit un long détail des vérifications auxquelles devront se livrer les commissaires, et ceux-ci ont « de tout faict procès-verbal, pour êtr [...]

Les Côtes de France/08
J’essaie aujourd’hui de décrire cette sirte de la Manche qui s’enfonce entre le cap de La Hague et les Héaux de Bréhat, les deux pointes de la Normandie et de la Bretagne les plus avancées vers le nord. Plus tumultueuse et plus hérissée de dangers que les sirtes de l’Afrique, [...]

Les Côtes de France/04
de roche recouverte d’une mince couche de sable vaseux : mais, sur la côte méridionale, le port de Saint-Tropez est placé entre deux mouillages excellens, les Canoubiers et les Moulins à l’ouest est celui de Saint-Bertrand, au nord celui de Sainte-Maxime, et, malgré ses imperfections [...]

Les Côtes de France/10
qui nous entraînait. Il était nuit quand nous abordions l’île par le sud en entrant dans l’ anse sauvage qui doit à sa configuration le nom de Port -Clos. Le plateau de Brehat est encadré entre deux bras de mer étroits dans l’angle rentrant que forme la côte au débouché de la [...]

La Marine de la République
On ne saurait chercher la raison d’être de l’établissement naval de la France dans la protection que réclame notre commerce maritime aux abois, ou de pauvres colonies éparses et comme perdues dans l’immensité de l’océan : six frégates à voiles bien commandées, un certain nombre [...]

Voyage en Amérique/01
y voit pas. Toutes les cinq minutes, nous tirions un coup de canon pour appeler le capitaine du port et le pilote à notre aide ; mais le plus difficile était fait. Tout à coup, comme un changement à vue à l’opéra, le vent dissipa la brume, et nous nous trouvâmes suivant bonne route [...]

1 · 2 · 3 · 4 · 5